Billets de thomasconteur

Contes au comptoir - nov. 17

Il y en a moins qu'avant, certes, mais il y en a toujours... Quoi donc ? Voici deux réponses pour le prix d'une : des cafés de campagne d'une part, des conteurs d'autre part. Alors pourquoi pas en profiter pour aller raconter dans les cafés, qui sont parmi les rares endroits permettant de se regrouper, pour discuter ou... Raconter des histoires. Voici donc les "Contes au comptoir".

Img 3453 convertimage 1

Lire la suite

Balade artistique en Baie de Somme

Du conte, de la musique, de la danse ainsi que des oeuvres plastiques, apportées ou créées in situ, voilà le programme de la Balade artistique qui a eu lieu en Baie de Somme, le 10 juillet 2017, organisée par les associations Le Nombre d'Or et Résonances.

Img 0684

 

Lire la suite

A l'écoute du monde en forêt de Crécy

La ludothèque Prélude, à Abbeville, organisait une après-midi familiale en forêt de Crécy ce samedi 3 novembre. Pour le conteur que je suis, qui dit forêt dit bucheron ! On en a même croisé des vrais, avec une tronçonneuse, mais dans les histoires (en tous cas dans celles de ce jour là), ce sont plutôt des haches qu'ils transportent sur leurs épaules. Tient, d'ailleurs, entre la hache et la tronçonneuse, il nous faut un intermédiaire ! La vingtaine de personnes présentes a ainsi pu entendre (entre autres) l'origine légendaire de la scie. Comme dans beaucoup d'histoires de "Comment ?", il a fallu l'aide du diable...

Et pour couronner le tout, nous avons pu partir "A l'écoute du Monde" sans entendre le bruit de la pluie sur les dernières feuilles d'automne. Dommage que je n'aie pas eu l'occasion de rester pour le goûter, il paraît qu'il y avait des confitures...

A l'écoute du monde en forêt de Crécy

La ludothèque Prélude, à Abbeville, organisait une après-midi familiale en forêt de Crécy ce samedi 3 novembre. Pour le conteur que je suis, qui dit forêt dit bucheron ! On en a même croisé des vrais, avec une tronçonneuse, mais dans les histoires (en tous cas dans celles de ce jour là), ce sont plutôt des haches qu'ils transportent sur leurs épaules. Tient, d'ailleurs, entre la hache et la tronçonneuse, il nous faut un intermédiaire ! La vingtaine de personnes présentes a ainsi pu entendre (entre autres) l'origine légendaire de la scie. Comme dans beaucoup d'histoires de "Comment ?", il a fallu l'aide du diable...

Et pour couronner le tout, nous avons pu partir "A l'écoute du Monde" sans entendre le bruit de la pluie sur les dernières feuilles d'automne. Dommage que je n'aie pas eu l'occasion de rester pour le goûter, il paraît qu'il y avait des confitures...